Découvrez L'Art De L'Édition
Appareils Photo

Le Congrès presse MTA sur les dysfonctionnements de la caméra lors du tournage du métro de Brooklyn

Le Congrès presse MTA sur les dysfonctionnements de la caméra lors du tournage du métro de Brooklyn

Un groupe de membres du Congrès, dont trois de New York, ont pressé le MTA d’obtenir des réponses dans une lettre cinglante mercredi sur les raisons pour lesquelles les caméras fonctionnaient mal lors de l’horrible de la semaine dernière. Attaque dans le métro de Sunset Park – surtout lorsque l’agence dispose de millions de dollars fédéraux pour la sécurité.

Lorsque accusé tireur Frank James a ouvert le feu sur un train N bondé le 12 avril, blessant 29 personnesdont 10 qui ont été abattus, caméras de surveillance défectueuses à la station de la 36e rue chasse à l’homme entravée par les flicsont déclaré des sources au Post.

Janno Lieber, président du MTA blâmé la mauvaise « connexion Internet » pour la récupération tardive des images de surveillance et a déclaré que les médias avaient eu tort de se concentrer sur les systèmes de caméras défectueux.

Les représentants Ritchie Torres, Yvette Clarke et Hakeem Jeffries ont tous signé la lettre, avec 10 autres membres du Congrès, adressée à Lieber.

« Comme vous le savez, le Congrès a augmenté le programme de subventions pour la sécurité du transport en commun [TSGP] financement de 5 millions de dollars à 93 millions de dollars dans le programme de dépenses Omnibus pour l’exercice 2022 récemment adopté », indique la lettre obtenue exclusivement par The Post, ajoutant que le programme de subventions a fourni au système de transport public de la ville « près de 50 millions de dollars » en 2020 et 2021.

« Comment le MTA a-t-il utilisé le financement du TSGP par le passé, et en particulier au cours des deux derniers exercices ? » demandait la lettre. « Combien de fonds TSGP ont été spécifiquement alloués au système de caméras du MTA, y compris la maintenance du système, l’installation de caméras et la mise à jour des caméras ? »

La représentante Yvette Clarke a également soutenu une lettre exhortant le MTA à protéger la « force vitale de la ville de New York » contre les attaques.
Guillaume Farrington

La lettre demandait également à quelle fréquence les caméras sont auditées par le MTA ou un tiers, et quel type de calendrier l’agence a pour résoudre les problèmes identifiés.

« Avec une moyenne de plus de 2 millions d’usagers quotidiens, le système de métro est la pierre angulaire de la ville de New York. Bien que le suspect responsable de cette attaque ait été arrêté, il est impératif que nous ayons des systèmes en place pour assurer la sécurité des passagers et garantir que de telles attaques ne se reproduisent plus », ont écrit les policiers.

Les responsables des transports en commun se sont vantés l’année dernière que le MTA avait des caméras dans chaque station, mais de nombreuses stations, y compris la station de la 36e rue où l’attaque s’est produite, n’ont pas de caméras pointées vers les quais.

Un train 207th Street Station, caméra près des tourniquets NY, NY
Le MTA a été critiqué pour avoir autorisé le fonctionnement de caméras de surveillance cassées.
JC Riz

Tragédie de la semaine dernière n’était pas la seule fois Les caméras MTA ont échoué. Chris Anguisaca, qui a été poignardé à l’œil dans un train A le 14 février, a déclaré que les flics lui avaient dit que les caméras du métro ne fonctionnaient pas au nord de la 190e rue – ce que le MTA a depuis démenti.

Anguisaca, 19 ans, a déclaré que le suspect s’était enfui lorsque le train A s’est arrêté à la gare de Dyckman Street.

« Il devrait y avoir des caméras, surtout dans la gare », a-t-il déclaré.

Membre du Congrès Ritchie Torres
Le représentant Ritchie Torres faisait partie de ceux qui ont signé une lettre exigeant des réponses du MTA.
Lev Radin/Sipa États-Unis

Rebecca Lamorte, 30 ans, a déclaré au Post qu’elle avait été attaquée deux fois dans le métro et qu’elle avait dit les deux fois que les caméras ne fonctionnaient pas.

Les politiciens ont clairement fait comprendre à Lieber leur message : « Compte tenu de l’augmentation inquiétante et continue des attaques dans le métro cette année, nous vous écrivons pour vous demander instamment d’être plus transparent quant à la manière dont votre agence utilise le financement fédéral pour sécuriser le système de métro et protéger les usagers. »